F.A.Q

Comment améliorer le tri sélectif des biodéchets

Déchets alimentaires

Nous connaissons tous les avantages du tri des déchets alimentaires - d’éventuelles réductions de coûts liés à la gestion des déchets pour les entreprises, la diminution des émissions de gaz à effet de serre et de la production du méthane – mais la mise en place d’un programme de recyclage des déchets alimentaires performant peut s’avérer compliquée.

Alors, avec les 1,3 milliards de tonnes de déchets alimentaires qui atterrissent chaque année dans nos poubelles à l’échelle mondiale, quelles sont les démarches que peuvent faire les entreprises et organisations pour améliorer le tri sélectif des déchets alimentaires ?

Étape 1 – Corbeilles de tri pour déchets alimentaires et déchets organiques


L’installation de corbeilles ou de seaux spécialement conçus est un pas important pour améliorer les taux de tri des déchets alimentaires. Mais quels sont les critères dont on doit tenir compte pour choisir la corbeille adéquate pour le tri des déchets alimentaires ou des autres déchets biodégradables ?

Capacité

La taille et la capacité de la poubelle correspondant à vos besoins est choisie en fonction de son emplacement, des opérations nécessaires et de la quantité des déchets alimentaires générés. Choisir la bonne capacité peut réellement contribuer à améliorer le taux de recyclage tout en réduisant les coûts de collecte.

Mais, devant des capacités allant de 30 L à 1280 L, comment savoir laquelle choisir ?

Installation à l’intérieur des locaux

Si vous souhaitez installer une corbeille pour déchets alimentaires dans une grande cantine ou une salle de restauration à forte fréquentation, optez pour la Poubelle Combo™. Muni d’une porte escamotable et d’un système de maintien du sac, le modèle Combo offre une capacité de 140 L et il convient parfaitement aux larges espaces intérieurs.

Corbeille pour déchets alimentaires Nexus® Shuttle

Pour des bureaux ou des locaux plus petits, un modèle avec une capacité plus réduite peut convenir. Ainsi, grâce à son design contemporain, compact et vivement coloré qui incite au tri efficace, la Nexus® 30 Modèle pour déchets alimentaires est idéale pour les bureaux et autres locaux professionnels. Munie d’une large ouverture, la corbeille permet le dépôt ‘sans-contact’ des déchets alimentaires.

En revanche, une corbeille munie d’une pédale et d’un couvercle peut convenir mieux aux cuisines professionnelles. Par exemple, la Corbeille pour déchets alimentaires Nexus® Shuttle offre une capacité de 60 L et une structure légère et compacte ; facile à déplacer et à manipuler, elle réduit le risque de contamination croisée et retient les relents.

Installation à l’extérieur des locaux

Abri conteneur Modus™ 1280 Modèle pour déchets alimentaires

Pour des zones extérieures à forte fréquentation, une poubelle avec une grande capacité (1280 L par exemple) sera le meilleur choix. Idéal pour les aires de pique-nique, les complexes immobiliers, les centres commerciaux et les abords des locaux professionnels, l’Abri conteneur Modus™ 1280 Modèle pour déchets alimentaires est doté d’un clapet de fermeture qui retient les odeurs et protège le contenu contre les insectes.

Se procurer une poubelle pour déchets alimentaires avec une capacité adaptée aux besoins des usagers présente de nombreux avantages :

  1. Risque de débordement diminué, collecte des déchets alimentaires améliorée.
  2. Baisse des coûts proportionnelle à des besoins de collecte réduits

Accessibilité et emplacement

Aspects souvent négligés, l’accessibilité et l’emplacement des corbeilles pour déchets alimentaires sont des éléments importants pour l’amélioration du taux de recyclage des déchets alimentaires.

Généralement, la corbeille pour déchets alimentaires doit être installée à une distance adéquate par rapport à un réfectoire ou à toute zone où l’on consomme de la nourriture pour une utilisation facile et efficace.

Ouvertures et couvercles

Grâce aux différents types d’ouvertures disponibles pour la gamme de corbeilles pour déchets alimentaires, les usagers sont incités à déposer leurs déchets correctement et le risque de contamination croisée et de dépôt de déchets inappropriés sera minimisé. Disponibles en une variété de couleurs, les ouvertures aident à différencier les types de conteneurs de tri tout en permettant une identification facile des flux de déchets.

Ouvertures et couverclesNexus 30

Ayant la double fonction de retenir les relents et de protéger contre les insectes, des couvercles à fermeture silencieuse sont compatibles avec les corbeilles de tri pour déchets alimentaires.

Étape 2 – Informer et éduquer


Comme les capacités de collecte et de traitement des déchets diffèrent d’un site à l’autre, une éducation et une information adéquates sont primordiales pour améliorer les taux de recyclage. Par une information constamment actualisée, par l’explication des processus de traitement et par la volonté d’inciter les usagers au tri sélectif de leurs déchets alimentaires, l’éducation et la prise de conscience peuvent combler l’écart entre mauvais tri et réussite.

Créer des affiches et logos informatifs

Les affiches et les logos informatifs sont des outils pratiques pour attirer l’attention sur les méthodes, les bénéfices ainsi que les exigences gouvernementales en faveur du recyclage des déchets alimentaires. Par la représentation visuelle des attentes et obligations, les affiches et logos fournissent des informations correctes et éradiquent toute confusion relative au tri sélectif.

Discutez de vos stratégies de tri des déchets alimentaires avec les usagers

Discuter des attentes et objectifs autour du tri des déchets alimentaires avec les usagers crée une communication bilatérale censée mettre en évidence les lacunes, les problèmes, les succès et suggestions en vue d’optimiser les stratégies de tri.

Trois personnes en train de discuter des projets de gestion des déchets

Cela garantit également que les usagers ont pris conscience et ont bien compris les exigences en matière de tri des déchets alimentaires.

Organisez des formations ciblées

Proposer et organiser des formations en gestion des déchets pour les usagers réduit la probabilité de contamination croisée et accroît l’efficacité des stratégies de tri sélectif adoptées.

Image de deux personnes suivant une formation

Vous pouvez créer une plateforme qui permettra aux usagers de comprendre les processus et qui les aidera à clarifier toutes les difficultés rencontrées, ce qui contribue à effacer la confusion autour du tri sélectif et à mettre les bases d’un processus de tri qualitatif.

Étape 3 – Signalétique (logos et pictogrammes)


Le choix d’une signalétique appropriée aura comme résultat un meilleur taux de recyclage des déchets alimentaires.

Utilisés pour souligner le rôle d’une poubelle de tri pour déchets alimentaires et pour transmettre des messages officiels ou propres à l’entreprise, les pictogrammes permettent également un repérage facile des points de recyclage tout en incitant à l’utilisation correcte des conteneurs.

En ajoutant des logos ou des pictogrammes aux corbeilles pour déchets alimentaires, on simplifie le processus de tri et on diminue les risques potentiels de contamination croisée.

Grâce à la signalétique utilisée, on peut également transmettre des messages propres à l’entreprise, des messages d’information à l’attention des visiteurs et du personnel ou tout simplement des logos d’entreprise.

Étape 4 – Analyser et évaluer les résultats positifs


L'analyse et l’évaluation d’un programme de recyclage des déchets alimentaires révéleront le succès et les lacunes du programme tout en mettant en évidence les aspects à améliorer. Grâce à une évaluation régulière par des inspections aléatoires, les usagers seront également incités au tri sélectif de leurs déchets alimentaires.




Sources

*https://en.reset.org/global-food-waste-and-its-environmental-impact-09122018/

mardi 1 mars 2022